Une escale à Copenhague

Profitant d’une escale de deux nuits à Copenhague avant de rejoindre les terres islandaises (voir mon article précédent à ce sujet), j’ai arpenté la capitale danoise durant plusieurs heures. Bien sûr, en si peu de temps, impossible de découvrir la ville dans son ensemble, mais c’est malgré tout suffisant pour profiter des lieux les plus remarquables, histoire de se donner envie d’y revenir lors d’un prochain voyage…

C’est avec une météo en grande partie humide que j’ai effectué mon périple à travers les rues de Copenhague. Mais heureusement, la pluie n’enlève aucun charme à cette capitale, et j’ai pu y faire de très belles découvertes. Voici les principales :

Nyhavn

Si je ne devais retenir qu’un seul quartier de Copenhague, c’est celui du canal Nyhavn. Toutes ces belles maisons colorées au bord du canal, ses pavés, ses bateaux et ses restaurants. Que du bonheur de s’y promener !
L’écrivain danois Hans Christian Andersen y a habité durant de nombreuses années.

► Présentation de Nyhavn sur le site touristique de Copenhague

Le Château de Rosenborg

Le Château de Rosenborg (Rosenborg slot) construit par le roi Christian IV entre 1607 et 1624, était utilisé comme résidence royale.
C’est un très joli parc, que j’ai malheureusement dû traverser rapidement sans prendre trop le temps de m’arrêter, afin de me mettre à l’abri le temps que l’averse cesse…

► Le site internet du Château de Rosenborg

La Petite Sirène

La statue de la Petite Sirène (den Lille Havfrue) fût construite par Edvard Eriksen en 1913. Elle représente le célèbre personnage du conte de Hans Christian Andersen.
Quand je l’ai aperçue, ça m’a fait plus ou moins le même effet que devant le Manneken Pis à Bruxelles ou encore le tableau de la Joconde au musée du Louvre : elle est toute petite et complètement perdue au milieu de nulle part !

► Présentation de la Petite Sirène sur le site touristique de Copenhague

Le Kastellet

La citadelle du Kastellet est une forteresse militaire en forme d’étoile, construite en 1626 par le roi Christian IV.
Bien qu’actuellement encore utilisée par plusieurs services militaires danois, elle est ouverte au public en tant que parc d’agrément et de nombreux habitants viennent s’y promener et y faire leur jogging.

► Le site internet du Kastellet

Le palais d’Amalienborg

Actuelle résidence d’hiver de la famille royale, le palais d’Amalienborg est composé de quatre bâtiments identiques, entourant une place octogonale. Il a été construit en 1760 par le roi Frédéric V, dont une statue équestre figure au milieu de la place.
J’ai trouvé très amusant d’observer les gardes à leurs postes. Ne sont-ils pas censés rester totalement immobiles, comme ceux de Buckingham Palace ? Eh bien, si c’est le cas, force est de constater qu’ils se permettent certaines libertés. Il y en a même un qui m’a adressé la parole. Bon, il parait que je gênais au milieu de la route… sans commentaires !

► Le site internet du palais d’Amalienborg

Christiania

Autoproclamé “ville libre” par des squatters et des hippies dans les années 70, ce quartier de Copenhague est surtout réputé pour la vente et la consommation de cannabis en toute liberté (mais en toute illégalité). Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que les photos y sont interdites. Autant dire que j’ai tout de suite rangé mon appareil photo avant d’y pénétrer !
Ce quartier alternatif est “planqué” derrière de grandes palissades entièrement taguées. D’ailleurs, tous les bâtiments sont tagués. Une fois entré, l’odeur de cannabis se fait tout de suite sentir. Dans la rue principale, les dealers sont devant leurs cabanons, présentant leur marchandise sur des étals, tandis que de nombreux clients circulent librement, fumant un joint ou tenant un sachet d’herbe à la main.

► Le site internet de Christiania

La Tour Ronde

Haute de 34,8 mètres, la Tour Ronde (Rundetårn) se situe au plein cœur de Copenhague. Construite en 1642 par le roi Christian IV, elle abrite une église, une bibliothèque, ainsi qu’un observatoire astronomique. Pour celles et ceux qui ont horreur des escaliers, bonne nouvelle, l’accès au sommet se fait à l’aide d’une rampe en colimaçon. Seules 58 marches sont à gravir en fin de parcours.

► Le site internet de la Tour Ronde

Les Jardins de Tivoli

Sur une superficie de plus de 80’000 m², les Jardins de Tivoli sont un magnifique parc d’attractions. Ouvert de manière saisonnière, les thèmes et la décoration changent en fonction de la période de l’année. Ouvert depuis 1843, il s’agit du deuxième plus vieux parc d’attraction du Danemark, et Walt Disney s’en est même inspiré pour l’élaboration de ses parcs Disneyland.
Je l’ai visité de nuit, ce qui ajoute une touche féérique à l’ambiance du parc. Un moment magnifique dans ce très beau parc d’attraction.

► Le site internet des Jardins de Tivoli


Voilà, mon escale se termine et je m’apprête à prendre mon vol à destination de l’Islande. J’ai découvert à Copenhague une très jolie ville, bien entretenue et surtout d’une propreté exemplaire.
Deux petites recommandations pour celles et ceux qui désirent la visiter à pied (il est aussi possible de louer des vélos) : les rues étant essentiellement faites de pavés, mettez de bonnes chaussures avec une semelle assez épaisse pour ne pas avoir trop mal aux pieds; et surtout, faites attention aux cyclistes. Ils arrivent de partout, dans tous les sens et sans prévenir, souvent en groupe de plusieurs dizaines, et n’hésitent pas à couper la route aux piétons !
Pour ce qui est de la nourriture, elle est essentiellement axée sur le poisson (mais pas que), et est vraiment excellente. Un incontournable, le Smørrebrød, est à goûter à tout prix, c’est un vrai régal !

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires