L'objectif en balade

Panorama des Roches-de-Moron

En ces temps de post-confinement, alors que les voyages ne sont plus au goût du jour et que les vacances à l’étranger sont annulées repoussées à l’année prochaine, c’est le moment idéal pour découvrir de nouveaux lieux de balades en Suisse.

Cette fois-ci, c’est entre La Chaux-de-Fonds et Le Locle, dans le Jura neuchâtelois, que nous avons décidé de nous promener, avec l’objectif de rejoindre le point de vue des Roches-de-Moron.

En jaune le trajet aller depuis la “Ferme Modèle”, en rouge le sentier du retour

Après avoir garé la voiture non loin de la “Ferme Modèle” (voir les coordonnées GPS du parking), nous avons emprunté le chemin de l’Escarpineau (en jaune sur la carte) afin de rejoindre notre destination.

Serpentant à travers les pâturages, le sentier nous fait rapidement pénétrer dans la forêt que nous ne quitterons plus jusqu’à notre arrivée aux Roches-de-Moron, une petite heure plus tard.
La balade dans les sous-bois est très agréable, presque exclusivement en descente, ce qui laisse présager un retour un peu plus pénible, mais de loin pas insurmontable !

Une fois arrivés à destination, il y a deux possibilités pour le repas : pique-nique dans une jolie cabane forestière ou menu à choix au restaurant des Roches-de-Moron, à condition d’avoir réservé sa table au préalable.

A quelques pas du restaurant, le but de notre balade s’offre à nous : un splendide point de vue sur le cirque rocheux surplombant le lac de Moron et le barrage du Châtelot. Malgré le ciel un peu couvert, le spectacle vaut le coup d’œil !

Changement d’itinéraire

Pour le retour, il était initialement prévu que nous revenions sur nos pas pour suivre le chemin en sens inverse. Mais après quelques minutes de marche, nous avons décidé de bifurquer pour rejoindre le sentier “Pillichody” (en rouge sur la carte).

Le style de randonnée change passablement par rapport au sentier précédent. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien si l’on passe d’une signalétique jaune à des panneaux rouges et blancs, indiquant un sentier de randonnée de montagne. Et ce n’est pas pour rien non plus si ce chemin est fermé en hiver !

Il faut compter un peu moins de deux heures pour rentrer par cet itinéraire. Le sentier ne fait en moyenne que 30 à 40 centimètres de large et il faut bien regarder où l’on met les pieds, car il est essentiellement constitué de cailloux, racines, feuilles et pommes de pin; le mélange parfait pour une randonnée glissante, auquel s’ajoutent quelques descentes assez fortes. D’autant plus que nous sommes à fleur de ravin et qu’il faut régulièrement éviter des roches ou troncs d’arbres sur le chemin.
En chemin, il faut également emprunter une petite passerelle au-dessus du vide portant le joli nom de “trou sans fin”. Sympathique !

Cet itinéraire peut sembler dangereux à première vue, mais en faisant bien attention, avec de bonnes chaussures de marche, il n’y a aucun problème pour emprunter ce sentier. D’autant plus qu’il offre une très jolie vue sur le lac de Moron, contrairement au sentier que nous avons pris pour le trajet du matin.

Une bien jolie balade, qui offre l’avantage de marcher au frais dans la forêt.
Nous y retournerons certainement prochainement et profiterons cette fois-ci de goûter la spécialité du restaurant : le jambon en croûte…

Ajouter un commentaire

Les voyages à l’heure du COVID-19

Après le Canada en 2018 et l’Islande en 2020, j’ai déjà quelques idées pour de futurs voyages en solo.
Mais l’arrivée du COVID-19 change quelque peu la donne et les projets doivent être remodelés.

Mon Road Trip à travers la Nouvelle-Zélande, initialement prévu pour 2021-2022, sera reporté à 2024 si tout va bien…

En attendant, d’autres voyages plus courts et moins éloignés vont peut-être voir le jour pour ces prochaines années.

Mais pour l’heure, il faut attendre de voir comment la situation sanitaire évolue d’ici-là…

Les derniers commentaires

Mes dernières photos sur Flickr

  • Le Moléson depuis la Goille au Cerf
  • Ciel menaçant
  • Château d'Estavayer-le-Lac
  • Petit escargot...
  • Petit escargot...
  • Cinquante nuances de vert...
  • Troupeau de rennes dans le sud-est de l'Islande
  • La plage de diamants de Jökulsárlón
  • Copenhague
  • Le Moléson, majestueux au dessus du brouillard
  • Troupeau de chamois dans la brume
  • Une nuit au sommet du Moléson...