Expédition au pays des Vikings

Un peu plus d’un an s’est écoulé depuis mon premier voyage en solitaire au Canada et je m’apprête déjà à repartir à l’aventure. Mais cette fois-ci, c’est en direction du nord que je vais me diriger, à la découverte des magnifiques paysages d’Islande, recouverts de neige et de glace.

Mais contrairement à mon périple canadien, je ne serai pas totalement seul sur la route. Je vais rejoindre un groupe de photographes amateurs qui sera guidé par un professionnel, spécialiste de l’Islande.
Ensemble, nous allons parcourir la côte sud de l’île, à la rencontre de chutes d’eau, geysers, glaciers, plages de sable noir, ou encore icebergs aux multiples couleurs. Peut-être aurons-nous même la chance de nous émerveiller face à de splendides aurores boréales !

Durant six jours, nous nous rendrons de village en village, à bord d’un minibus, nous arrêtant çà et là dans les endroits les plus spectaculaires du sud islandais.
Le septième jour, nous effectuerons en sens inverse la totalité du trajet réalisé les jours précédents, afin de rejoindre l’aéroport, pour y passer une dernière nuit avant de rentrer dans nos pays respectifs.

Visite de la côte sud de l’Islande

C’est donc au matin du huitième jour que le groupe va se séparer et que chacun va prendre son vol de retour, des souvenirs plein les yeux. Tout le monde ? Non ! Car il est bien évident que je n’allais pas quitter l’Islande sans en avoir découvert quelques facettes par moi-même.
J’ai donc prévu quatre jours supplémentaires, durant lesquels je vais arpenter les rues de la capitale, Reykjavik, et réaliser différentes activités en fonction de la météo et des envies du moment.

D’ailleurs, en parlant de la météo, il faut préciser que le mois de février n’est pas aussi froid que l’on peut imaginer. Grâce au courant du Gulf Stream, les températures oscillent généralement entre -5 °C et +5 °C. Le vent et les précipitations, souvent extrêmement soutenus en février, devraient ajouter un peu de piquant à cette expédition. Dépaysement garanti !
Heureusement, c’est la période de l’année où les journées commencent à s’allonger, le jour se levant aux alentours de 10h00 du matin jusqu’à 17h30 environ.

Une escale au Danemark

En effectuant des recherches auprès de différentes compagnies aériennes, j’ai constaté que les vols à destination de l’Islande font une escale d’une heure ou deux à Copenhague.
Et comme je trouve vraiment dommage de me retrouver dans la capitale danoise sans pouvoir la visiter, j’ai finalement décidé d’avancer la date de mon départ, afin d’intégrer une étape de deux jours au Danemark avant de rejoindre l’Islande.

Je serai donc à Copenhague dès le jeudi 30 janvier 2020, puis en Islande du samedi 1er au mercredi 12 février 2020.

Tout comme lors de mon voyage au Canada, je tenterai si possible de retranscrire mes péripéties et publier quelques-unes de mes photos sur ces pages. Vos commentaires seront les bienvenus, si le cœur vous en dit…

► Le site de Patrick Dieudonné, photographe professionnel

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *