L'objectif en balade

Paysages féeriques d’Islande : Stokksnes

La péninsule de Stokksnes est une plage de sable noir située au sud-est du pays. Les nombreuses dunes qui la composent sont du plus bel effet. Elle se trouve au pied du Vestrahorn, une des montagnes les plus photographiées d’Islande.

Contrairement aux autres sites touristiques que nous avons visités, l’accès à celui-ci est payant, car il s’agit d’une propriété privée.

Lors de notre arrivée, la montagne étant complètement voilée, nous en avons profité pour nous balader dans les dunes de sable noir.
Après une petite heure de promenade sur la plage, les nuages se sont partiellement déchirés, nous permettant ainsi d’apercevoir le Vestrahorn, encore légèrement flouté par quelques voiles résiduels.

Un village viking a été reconstitué sur la péninsule, afin servir de décor pour un film de Mel Gibson. Si cette production hollywoodienne n’a malheureusement jamais vu le jour, le village viking, lui, est toujours là et ouvert aux visiteurs.

Nous y sommes arrivés au crépuscule et avons attendu que la nuit soit totale. Une fois plongés dans la pénombre, nous nous sommes exercés à la technique de “light painting”.
Le concept est très simple : une personne se balade dans le village en éclairant aléatoirement les bâtiments avec une lampe torche durant une trentaine de secondes, pendant que les appareils photos capturent toute la scène sur une seule photo.

Le résultat final est assez bluffant. D’une part, on dirait que les photos ont été prises au crépuscule; et d’autre part, on ne distingue pas la personne qui se balade devant les appareils avec sa lampe de poche…

Ajouter un commentaire

Les voyages à l’heure du COVID-19

Après le Canada en 2018 et l’Islande en 2020, j’ai déjà quelques idées pour de futurs voyages en solo.
Mais l’arrivée du COVID-19 change quelque peu la donne et les projets doivent être remodelés.

Mon Road Trip à travers la Nouvelle-Zélande, initialement prévu pour 2021-2022, sera reporté à 2024 si tout va bien…

En attendant, d’autres voyages plus courts et moins éloignés vont peut-être voir le jour pour ces prochaines années.

Mais pour l’heure, il faut attendre de voir comment la situation sanitaire évolue d’ici-là…

Les derniers commentaires