mardi 23 octobre 2018

Canada – Jour 7 : Percé et l’île Bonaventure

4

Pour ma première journée de visite de la Gaspésie, je me suis rendu sur l’île Bonaventure, où vit une des plus grandes colonie de fous de Bassan au monde. Un spectacle fascinant. Mais cette journée m’a également réservé bien d’autres surprises…

Pour commencer, je me suis rendu au port afin de me renseigner sur les horaires des traversées. Sur le coup de 9h00, départ de l’embarcation en direction de l’île Bonaventure. Et là, première surprise : le bateau ne fait pas un simple trajet au plus court, mais une petite croisière découverte de presque une heure. En passant tout d’abord des deux côtés du rocher percé, puis en faisant le tour complet de l’île avant de débarquer les passagers.

Et c’est durant cette jolie croisière que la deuxième surprise du jour a fait son apparition : une baleine ! Quel instant magnifique, surtout quand on ne s’y attend pas.
Puis quelques instants plus tard, troisième surprise : une colonie de phoques. Par dizaines. Très curieux, ils se mettent à la verticale et sortent la tête de l’eau pour nous regarder passer… excellent !

C’est après ces trois surprises matinales que je débarque sur l’île Bonaventure, pour 3h de marche à travers les différents sentiers de randonnée qui me mèneront jusqu’à la colonie des fous de Bassan.

J’ai attendu une dizaine de minutes après être descendu du bateau, afin que tous les autres visiteurs aient commencé leur expédition. De cette manière, je me suis retrouvé totalement seul, sans aucune perturbation sonore autour de moi. Il n’y avait rien que le bruit des vagues venant s’écraser contre les rochers, le vent dans les arbres, ainsi que les phoques et les fous de Bassan qui s’en donnaient à cœur joie. Un très bon moment paisible en pleine nature !
Et il faut dire que les paysages sont très contrastés : des sentiers traversant de la végétation dense mais très basse, des grandes forêts d’épineux, des zones très humides, d’autres plutôt arides, tantôt longeant la côte, tantôt s’enfonçant dans les terres.

Beaucoup de belles découvertes. Un régal pour les yeux et les oreilles. Pour le nez, par contre, c’est autre chose. Surtout en arrivant dans la zone des phoques et des fous de Bassan. C’est, comment dire… olfactivement très chargé !

J’ai rencontré beaucoup d’animaux aujourd’hui. Et pour terminer mon excursion sur cette île magnifique, une nouvelle surprise m’attendait : je tombe nez-à-nez avec un grand renard roux, qui ne semblait pas très craintif, puisque j’ai pu l’approcher de très près, sans aucun problème.

Une fois de retour à Percé, j’ai fait quelques boutiques, puis ai repris mon “char” afin de continuer mon périple en direction de Gaspé.
Une fois arrivé sur place, je m’attendais à trouver un joli petit village du style de Percé. Eh bien non, c’est une ville. Petite comparé à Québec ou Montréal, mais une ville quand-même. Du coup, j’ai décidé de ne pas m’y arrêter, sauf pour faire le plein d’essence, et de poursuivre ma route vers le nord de la Gaspésie, à la recherche d’un motel dans une localité plus tranquille.

Et c’est en passant par le Cap-des-Rosiers que j’ai trouvé mon bonheur, juste en face du plus haut phare du pays. J’y ai déposé mes bagages, histoire de me reposer en attendant de nouvelles aventures gaspésiennes, dès demain matin…

Partager l'article

4 commentaires

  1. Salut, je vois que tout se passe bien et que chaque journée te réserve des surprises. De mon côté, c’est avec plaisir que je découvre chaque matin le résumé de ta journée précédente. Profite bien de la suite. Cédric

    • Hello !
      Merci pour ton message. C’est sympa de me suivre quotidiennement… ça me fait très plaisir !
      A bientôt 🙂

    • Hello Jonas,
      Un immense merci pour ton message… c’est vraiment très sympa !
      A bientôt au Tessin où j’espère qu’il fera plus chaud qu’ici 😉

Ecrire un commentaire