L'objectif en balade

Randonnée au Monte Gambarogno

Voici une très jolie randonnée en famille dans les préalpes tessinoises, offrant un panorama exceptionnel sur le lac Majeur.

Pour commencer, il faut se rendre en voiture jusqu’à l’Alpe di Neggia, col culminant à près de 1’400 mètres d’altitude. Attention pour celles et ceux qui auraient tendance à être malade en voiture, ça tourne !

Après avoir parqué le véhicule et s’être équipé de bonnes chaussures de marche, l’ascension peut commencer. Et quand je dis ascension, je pèse mes mots, car ça commence fort dès le départ.
Le sentier serpente tout d’abord dans la prairie, puis devient plus ardu en s’enfonçant dans la rocaille. Certains passages sont assez glissants, à cause des nombreuses feuilles recouvrant les cailloux et les racines. Mais avec de bonnes chaussures et en faisant attention, ça ne pose pas vraiment de problème.

Nous avons fait cette escapade avec des enfants, dont la plus jeune avait sept ans. Le dénivelé soutenu ainsi que les quelques difficultés du parcours – sentier étroit, parfois au bord du vide – ne l’ont en tout cas pas découragée, ni retenue… une vraie petite chèvre dans les rochers !

Une fois arrivé au sommet (1’734 m), après une heure de marche environ, l’émerveillement est garanti. Quelle vue spectaculaire !

Un endroit idéal pour profiter d’un pique-nique avec vue sur le lac Majeur, avant de redescendre en direction de l’Alpe di Neggia.

Que ce soit en temps ou en kilomètres, cette randonnée n’est vraiment pas très longue. Toutefois, ses passages escarpés permettent d’y ajouter quelques petites difficultés, mais qui n’enlèvent rien au charme de cette balade…

► Cette randonnée sur Google Maps

Ajouter un commentaire

Les voyages à l’heure du COVID-19

Après le Canada en 2018 et l’Islande en 2020, j’ai déjà quelques idées pour de futurs voyages en solo.
Mais l’arrivée du COVID-19 change quelque peu la donne et les projets doivent être remodelés.

Mon Road Trip à travers la Nouvelle-Zélande, initialement prévu pour 2021-2022, sera reporté à 2024 si tout va bien…

En attendant, d’autres voyages plus courts et moins éloignés vont peut-être voir le jour pour ces prochaines années.

Mais pour l’heure, il faut attendre de voir comment la situation sanitaire évolue d’ici-là…

Les derniers commentaires