Voyages en solo

Paysages féeriques d’Islande : Þingvellir

Le parc national de Þingvellir (ou Thingvellir) est un des sites historiques principaux d’Islande.
Situé au sud-ouest, non loin de Reykjavik, il se présente comme une vaste plaine entourée de nombreux volcans.

C’est sur cette plaine que s’est tenu, dès l’an 930, le premier parlement islandais, l’Althing (AlÞingi).
En se promenant aux alentours du site du parlement, on peut y découvrir une église et une ancienne ferme. Cette dernière est utilisée actuellement comme de maison de vacances par le premier ministre islandais.

Nous nous y sommes rendus au lever du jour, avec des températures frôlant les -10 degrés, afin d’y admirer le lever du soleil. Malgré le froid perçant, nous avons découvert un parc magnifique, dans lequel nous avons eu la chance de nous retrouver seuls un bon moment, avant l’arrivée des nombreux autocars touristiques.

Une des particularités géographiques de ce lieu est qu’il se trouve à la frontière de deux plaques tectoniques : eurasienne et nord-américaine. On y trouve ainsi de nombreuses failles, dont certaines sont exploitées comme sites de plongée.
La rivière principale du parc, Öxará, donne son nom à une magnifique chute, Öxarárfoss, accessible à pieds en quelques minutes. Elle se jette ensuite dans le lac Þingvallavatn (ou Thingvallavatn) dont le nom signifie littéralement “Lac des plaines du Parlement”.


Aucun commentaire

Cliquez ici pour écrire un commentaire

Les voyages à l’heure du COVID-19

Après le Canada en 2018 et l’Islande en 2020, j’ai déjà quelques idées pour de futurs voyages en solo.
Mais l’arrivée du coronavirus change quelque peu la donne et les projets doivent être remodelés.

Mon Road Trip à travers la Nouvelle-Zélande, initialement prévu pour 2021-2022, sera reporté à 2024 si tout va bien…

En attendant, d’autres voyages plus courts et moins éloignés vont peut-être voir le jour pour ces prochaines années.

Mais pour l’heure, il faut attendre de voir comment la situation sanitaire évolue d’ici-là…