mercredi 14 novembre 2018

Canada – Jour 2 : Visite de Montréal

4

Au programme de cette deuxième journée canadienne, une promenade dans le parc du Mont-Royal, un petit tour sur l’île Sainte-Hélène, ainsi que diverses flâneries dans le quartier Latin.

Après une courte nuit de sommeil, mon horloge biologique n’ayant pas encore assimilé le décalage horaire, c’est aux alentours de 4h30 que ma matinée débute.
Une fois prêt, je me met en marche à travers la ville pour rejoindre le belvédère Kondiaronk, sur les hauts du Mont-Royal. Le temps est assez frais (8 °C), idéal pour effectuer le trajet à pied depuis l’hôtel. Il faut compter 1h30 pour arriver à destination. Mais cela en vaut la peine, car la vue de Montréal depuis le belvédère est magnifique.

Puis, je continue mon parcours à travers le parc jusqu’au Lac-aux-Castors que je rejoins en une heure environ.
Durant toute la promenade, j’ai eu le plaisir de rencontrer plusieurs dizaines d’écureuils, tous plus curieux les uns que les autres. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ne sont pas farouches, bien au contraire. Ils n’hésitent pas à venir à la rencontre des promeneurs pour quémander de la nourriture… c’est très drôle à observer !

Une fois ma balade terminée, je saute dans un bus pour rejoindre le centre-ville. De là, c’est à pied que je rejoins le vieux port, au bord du Saint-Laurent, pour prendre une navette fluviale à destination de l’île Sainte-Hélène.
Malheureusement, à cette période il n’y a plus de navettes les jours de semaine. Ce n’est pas grave, je remonte en ville pour prendre le métro.
Une fois arrivé sur l’île, je me rend du côté de la Biosphère, musée consacré au climat et à l’environnement. Non seulement l’exposition est très intéressante, mais en plus il y a une vue magnifique depuis l’intérieur de la Biosphère.
En sortant du musée, je fais la connaissance avec un joli petit passereau que nous ne connaissons pas en Europe : le cardinal rouge.

Pour terminer la journée, je flâne le long de la Rue Sainte-Catherine, très longue artère commerciale, ainsi que dans le quartier gai, magnifiquement décoré aux couleurs du drapeau arc-en-ciel de la communauté LGBT. Un quartier où se côtoient des personnes de tous horizons, sans aucun jugement, mais avec beaucoup de tolérance et de respect. Un exemple d’intégration que de nombreuses villes devraient instaurer !

Voilà, après plus de 12h de marche à travers les rues de Montréal avec un ciel qui s’est découvert au fil de la journée, il est temps de rentrer à l’hôtel pour mettre reposer mes pieds. Car demain, je quitte cette jolie ville pour commencer mon périple à travers l’est canadien…

Partager l'article

4 commentaires

    • Hello !
      Merci pour votre message. Je me réjouis de pouvoir partager la suite de mon périple…

  1. Coucou, super d’avoir de tes nouvelles! Tout ça m’a l’air pas mal. Bonne route pour la suite! Bisous de toute la smala!

    • Hello !
      Ça commence bien, en effet. J’espère que la météo va être clémente ces prochaines semaines.
      Bisous à toute la smala 😉

Ecrire un commentaire