L'objectif en balade

Canada – Jour 18 : L’archipel des Mille-Îles

Au programme de cette journée, j’ai planifié la visite de l’archipel des Mille-Îles, dans le fleuve Saint-Laurent. Il y a plusieurs manières de les découvrir : en hélicoptère, sur un bateau, ou au sommet d’une tour. La première variante n’étant possible que pour un nombre minimal de deux passagers, j’ai opté pour les deux dernières options.

Pour débuter cette journée, je me suis arrêté dans la ville de Gananoque (prononcer “gananokoué”) afin de faire une croisière dans la région des Mille-Îles. La compagnie de navigation propose plusieurs offres de durées différentes. J’ai choisi de faire une découverte d’une heure, ce qui est amplement suffisant pour admirer une infime partie des 1’865 îles que compte cet archipel.
Si certaines sont utilisées comme résidences de vacances, d’autres sont habitées à l’année et ne sont accessibles que par bateau. Le territoire occupé par les îles est réparti en deux parts plus ou moins égales entre le Canada et les États-Unis, la frontière ayant été définie de sorte qu’aucune île ne soit partagée entre les deux pays.

Voici quelques photos de la croisière. Le temps était très couvert et les nuages très bas. Difficile d’obtenir des photos très lumineuses dans ces conditions…

Ensuite, je me suis rendu sur l’île “Hill Island”, en empruntant pont “Thousand Island Bridge” qui permet de rejoindre les États-Unis. Mais pour ma part, je me suis arrêté juste avant la frontière, afin de monter au sommet d’une tour de 120 mètres de haut, et d’admirer les Mille-Îles depuis un panorama de 360 degrés.

Malheureusement, la luminosité n’était toujours pas au rendez-vous…

Pour terminer la journée, j’ai continué mon voyage vers ma prochaine destination, Kingston, où j’avais l’intention de poser mes bagages pour une nuit. Mais après réflexion, je me suis dit qu’ayant encore du temps devant moi aujourd’hui, ce serait bien de me rapprocher un peu plus de ma destination suivante, et ainsi, avoir moins de route à faire demain.

Le parcours de cette 18ème journée

J’ai donc continué mon périple sans m’arrêter à Kingston et ai prolongé mon trajet de près de 200 kilomètres, jusqu’à la ville de Cobourg, où j’ai pu trouver un hôtel à la sortie de l’autoroute.
De cette manière, je ne suis plus qu’à 2h30 de route des chutes du Niagara, que j’aurai le plaisir de découvrir demain…

Ajouter un commentaire

Les voyages à l’heure du COVID-19

Après le Canada en 2018 et l’Islande en 2020, j’ai déjà quelques idées pour de futurs voyages en solo.
Mais l’arrivée du COVID-19 change quelque peu la donne et les projets doivent être remodelés.

Mon Road Trip à travers la Nouvelle-Zélande, initialement prévu pour 2021-2022, sera reporté à 2024 si tout va bien…

En attendant, d’autres voyages plus courts et moins éloignés vont peut-être voir le jour pour ces prochaines années.

Mais pour l’heure, il faut attendre de voir comment la situation sanitaire évolue d’ici-là…

Les derniers commentaires