L'objectif en balade

Paysages féériques d’Islande : Dyrhólaey

Dyrhólaey est le point situé le plus au sud de l’île. Il s’agit d’une réserve naturelle protégée, car les macareux viennent y nicher au printemps.
Situé à une altitude de 120 mètres, il domine tous les environs et permet d’admirer un panorama extraordinaire.

D’ailleurs, si vous avez une impression de “déjà vu” en observant la première photo ci-dessous, c’est tout à fait normal. Car il s’agit de la vue sur la plage de sable noir de Reynisfjara, dont j’ai déjà publié quelques photos dans mon article sur les Reynisdrangar.

Y accéder ne fut pas de tout repos. La route était fermée et nous avons dû y grimper à pieds. Heureusement que nous avions nos crampons, car le sol était complètement verglacé par endroits.
Après quelques dizaines de minutes de marche, nous nous sommes retrouvés face à une chaîne de sécurité nous empêchant de prendre des clichés depuis les plus beaux points de vue.

Mais vu l’état glissant du sol et les falaises abruptes à quelques mètres de nos pieds, il était plus prudent de se plier aux consignes et de ne pas risquer un accident stupide.
Nous sommes donc restés en retrait et je n’ai malheureusement que trois images à proposer de ce magnifique site islandais.


Voilà, j’arrive presque au terme de cette série sur les paysages féériques d’Islande.
Il me reste à présenter encore quelques paysages inattendus rencontrés en cours de route ; ainsi qu’un dernier article, un peu plus long, sur la capitale, Reykjavík…

Ajouter un commentaire

Les voyages à l’heure du COVID-19

Après le Canada en 2018 et l’Islande en 2020, j’ai déjà quelques idées pour de futurs voyages en solo.
Mais l’arrivée du coronavirus change quelque peu la donne et les projets doivent être remodelés.

Mon Road Trip à travers la Nouvelle-Zélande, initialement prévu pour 2021-2022, sera reporté à 2024 si tout va bien…

En attendant, d’autres voyages plus courts et moins éloignés vont peut-être voir le jour pour ces prochaines années.

Mais pour l’heure, il faut attendre de voir comment la situation sanitaire évolue d’ici-là…