Balades en Suisse

L’église Sainte-Marie des Anges

Perchée sur les hauteurs du Monte Tamaro, au Tessin, cette magnifique église est l’œuvre de l’architecte suisse Mario Botta.

Voilà maintenant neuf ans que nous passons nos vacances d’automne dans la région tessinoise et s’il y a bien une activité dont nous ne nous lassons pas, c’est de visiter ce monument à l’architecture inhabituelle pour un édifice religieux.

Tout est fascinant dans cette bâtisse. L’extérieur, surprenant, avec sa forme allongée et sa cloche suspendue au-dessus du vide. Mais également l’intérieur, sobre et moderne à la fois, avec ses peintures sombres mettant parfaitement en valeur les fresques et les écritures sur les murs.


Sans parler de la vue panoramique observable depuis la partie haute de l’église. A couper le souffle !

Comment ça, vous ne voyez pas de vue-panoramique-a-couper-le-souffle sur les photos de cet article ???
Bon, je l’admets, il y avait du brouillard cette année. On n’y voyait presque rien. Aucun paysage, aucune montagne à l’horizon, rien, nada. Pas le moindre coin de ciel bleu… et même, par moment, pas le moindre coin de ciel tout court.
Heureusement que nous avions bénéficié d’un beau ciel bien dégagé les années précédentes. Si, si, c’est vrai.

Après avoir visité l’édifice et profité de la vue panoramique (si la météo le permet), de nombreuses activités sont disponibles pour prolonger la journée sur le Monte Tamaro.

Le restaurant, tout d’abord, permet de se restaurer ou de se désaltérer. Un espace pique-nique est également à disposition à l’extérieur, de même qu’une place de jeux pour les enfants.
Les plus téméraires pourront s’amuser sur la luge d’été, tandis que les marcheurs profiteront des différents sentiers de randonnée agrémentés çà et là de statues réalisées par différents artistes.


Pour en savoir plus…
► Toutes les infos pratiques sur le site internet du Monte Tamaro

Aucun commentaire

Cliquez ici pour écrire un commentaire

Les voyages à l’heure du COVID-19

Après le Canada en 2018 et l’Islande en 2020, j’ai déjà quelques idées pour de futurs voyages en solo.
Mais l’arrivée du coronavirus change quelque peu la donne et les projets doivent être remodelés.

Mon Road Trip à travers la Nouvelle-Zélande, initialement prévu pour 2021-2022, sera reporté à 2024 si tout va bien…

En attendant, d’autres voyages plus courts et moins éloignés vont peut-être voir le jour pour ces prochaines années.

Mais pour l’heure, il faut attendre de voir comment la situation sanitaire évolue d’ici-là…